SMDM : la Marine française élargit son arsenal avec 15 nouveaux mini-drones

Cropped Favicon Armees 2.png
Par Économie matin Modifié le 8 février 2024 à 15h46
SMDM Survey Copter

Dans une démarche d'augmentation de ses capacités de surveillance maritime, la Direction générale de l’armement (DGA) a passé commande auprès de Survey Copter, une entreprise affiliée à Airbus Defense and Space, pour l'acquisition de 15 systèmes supplémentaires de mini-drones aériens embarqués (SMDM), pour un investissement avoisinant les 30 millions d’euros. Cette commande fait suite à la livraison réussie de 18 systèmes similaires et comprend, outre les équipements, une formation dédiée ainsi qu'un support logistique complet.

SMDM, une solution éprouvée pour la surveillance maritime

L'intégration des SMDM dans la flotte de la Marine nationale a déjà démontré son efficacité, ces systèmes jouant un rôle crucial dans les opérations de surveillance, de reconnaissance et d'identification en mer. Leur capacité à opérer depuis des navires sans besoin de plateformes spécifiques pour hélicoptères leur confère une polyvalence et une adaptabilité exceptionnelles. La satisfaction tirée de leur utilisation opérationnelle a motivé cette extension du parc de drones, visant à renforcer la présence et l'efficacité de la Marine sur les théâtres maritimes.

La production de ces nouveaux drones engagera les installations de Survey Copter et de REXIAA Group, mettant en lumière l'expertise française dans le domaine de la défense et de l'aéronautique. Ces systèmes seront progressivement déployés à partir de fin 2024 et serviront à doter diverses unités maritimes, telles que les patrouilleurs et les frégates, d'une capacité accrue de surveillance et d'intervention.

Technologie de Pointe et Applications Versatiles

Chaque SMDM se compose de deux drones ALIACA, pesant 16 kg et capables d'une autonomie de vol de trois heures sur un rayon de 50 kilomètres. Leur conception innovante permet un déploiement rapide via catapulte et une récupération automatique par filet, optimisant ainsi leur utilisation en conditions maritimes. Les informations recueillies durant les missions sont transmises en temps réel, permettant une analyse instantanée et une prise de décision éclairée.

Ces drones sont capables de détecter et d'identifier des cibles à des distances supérieures aux systèmes radar traditionnels, fournissant ainsi une couverture et une reconnaissance étendues. Leur modularité assure également une évolutivité future, avec la possibilité d'intégrer de nouvelles technologies pour augmenter leurs performances. Que ce soit pour l'identification de navires non identifiés, la surveillance discrète ou le sauvetage en mer, les SMDM offrent une palette d'applications larges, renforçant significativement les opérations navales françaises.

4.1/5 - (16 votes)