Mer Rouge : la frégate Alsace s’interpose pour secourir un pétrolier

Cropped Favicon Armees 2.png
Par Économie matin Modifié le 29 janvier 2024 à 9h58
Frégate Alsace Wikipedia

Dans un acte de bravoure et de coopération internationale, la frégate Alsace a été au cœur de l'opération de sauvetage du pétrolier Marlin Luandan, cible d'une attaque dans le golfe d'Aden. Cet incident met en exergue les tensions croissantes dans la région et l'importance cruciale de la sécurité maritime.

Mer Rouge : une attaque soudaine et une réaction immédiate

Le Marlin Luandan, un pétrolier battant pavillon des Îles Marshall, a été victime d'une attaque par missile balistique anti-navire, orchestrée par les rebelles Houthis en représailles aux interventions militaires au Yémen. L'impact a provoqué un incendie majeur à bord du navire, mettant en péril l'équipage et la cargaison de naphta inflammable.

La frégate Alsace, alors en mission en mer Rouge, a été la première à répondre à l'appel de détresse. Sa rapide mobilisation vers le lieu de l'incident témoigne de l'engagement des forces navales françaises dans la protection et l'assistance en haute mer. La situation urgente nécessitait une action immédiate pour prévenir une catastrophe environnementale et humaine.

La frégate Alsace maîtrise le danger

L'intervention de la frégate Alsace a été rapidement soutenue par l'arrivée de l'USS Carney, un destroyer de la marine américaine, et de la frégate indienne Visakhapatnam. Ensemble, ils ont formé une coalition internationale pour assister l'équipage en détresse. Ils ont fourni un soutien vital, notamment en équipements spécialisés pour combattre le feu d'hydrocarbures.

Grâce à cet effort collaboratif, le feu a été éteint après une lutte intense de 20 heures. Ce succès, sans perte humaine, est un témoignage de l'efficacité de la coopération internationale dans la gestion des crises en mer. L'incident souligne non seulement les risques sécuritaires dans la région mais aussi la capacité des marines nationales à travailler de concert pour la sécurité du trafic maritime global.

4.2/5 - (31 votes)