La Marine nationale s’apprête à accueillir le BRF Jacques Chevallier

Cropped Favicon Armees 2.png
Par Économie matin Publié le 17 juillet 2023 à 8h39
Jacques Chevallier

Le programme FLOTLOG, débuté il y a trois ans, va bientôt livrer son premier résultat tangible. La Marine nationale va accueillir le 18 juillet prochain le Bâtiment ravitailleur de forces (BRF) Jacques Chevallier. L'ajout de ce navire à la flotte de la Marine nationale témoigne de l'effort constant pour moderniser et renforcer les capacités de la Marine.

Renforcement de la flotte de ravitaillement de la Marine nationale

Avec le retrait du BCR Marne et le BCR Somme toujours en service, le BRF Jacques Chevallier arrive à un moment critique pour la flotte de ravitaillement. Les premiers tests en mer ont permis d'évaluer ses systèmes de ravitaillement, de combat et de communication. Toutefois, le Jacques Chevallier devra encore faire ses preuves lors d'un déploiement de longue durée avant son intégration pleine et entière à la flotte active.

En dépit de son rôle de ravitailleur, ce navire ne manque pas de caractéristiques impressionnantes. Ainsi, il arbore une double coque et peut déplacer jusqu'à 31.000 tonnes en charge. De plus, il peut transporter 1.500 tonnes de fret et 13.000 mètres cubes de carburants. Ce BRF représente un bond en avant en termes de capacité par rapport aux BCR de la classe Durance.

Le Jacques Chevallier : un navire d'avant-garde pour la Marine nationale

Sur le plan technologique, le BRF Jacques Chevallier est doté d'équipements de pointe. Son poste de navigation offre une vue à 360°. Il possède quatre mâts de ravitaillement pour le soutien simultané de deux navires. Par ailleurs, il peut compter sur une plateforme aéronautique d'une capacité de 40 tonnes. Des tests sont prévus pour déterminer si ce dernier peut accueillir deux hélicoptères NH-90 NFH Caïman.

De plus, le Jacques Chevallier est muni de deux canons RAPIDFire de 40 mm, fournis par Thales et Nexter. Et il peut compter sur un système de défense aérienne Simbad-RC par MBDA. Ces innovations font du Jacques Chevallier une véritable prouesse technologique au sein de la Marine nationale. Par ailleurs, trois autres BRF sont prévus pour être livrés d'ici 2030. Et un quatrième entre 2030 et 2035.

4.3/5 - (32 votes)