Ukraine : Thales va fournir un nouveau système de défense aérienne

Jean Baptiste Le Roux
Par Jean-Baptiste Leroux Publié le 10 juin 2024 à 14h48
Le radar Ground Master 200 de Thales pour l'Ukraine Thales

Thales a annoncé la livraison d'un second système de défense aérienne à l'Ukraine, visant à accroître la protection contre les menaces aériennes russes. Ce contrat, signé sous l'égide du ministère des Armées français, marque une avancée majeure dans la coopération en matière de défense entre la France et l'Ukraine.

Le groupe technologique français Thales continue de jouer un rôle déterminant dans le soutien à la défense de l'Ukraine. En marge de la visite de Volodymyr Zelensky en France pour les commémorations du 80e anniversaire du Débarquement allié en Normandie, Thales a annoncé la signature d'un accord pour la fourniture d'un deuxième système de défense aérienne à l'Ukraine. Ce système vise à renforcer les capacités de détection et de neutralisation des menaces aériennes, contribuant ainsi à la protection du territoire ukrainien.

Un nouveau système après le succès du Ground Master 200

En 2023, Thales avait déjà livré un premier système de défense aérienne à l'Ukraine, qui s'est révélé très performant sur le terrain. Ce premier système, équipé du radar Ground Master 200, a prouvé son efficacité en détectant et en neutralisant diverses menaces aériennes. Cette collaboration initiale a établi une base de confiance et a démontré l'efficacité des technologies avancées de Thales dans des conditions de combat réelles. Le radar Ground Master 200 de ce premier système est particulièrement efficace pour détecter des drones et des avions de combat à des distances significatives, offrant ainsi une protection contre les attaques aériennes et les tirs d'artillerie. Fort de ce succès, l'Ukraine a décidé d'acquérir un deuxième système pour étendre cette protection.

Le nouveau système de défense aérienne inclut le ControlMaster 200, une solution intégrant le radar Ground Master 200 de surveillance aérienne. Ce radar est capable de détecter des cibles à basse et haute altitude dans divers environnements, avec une portée de détection jusqu'à 250 km et une capacité d'intervention jusqu'à 100 km. Le ControlMaster 200 comprend également un système de communications radio, un centre de commandement et de contrôle (C2) ControlView, ainsi qu'un terminal portable d'allocation d'armes. Ces composants permettent une coordination optimale des armes de défense aérienne, de la très courte portée (VSHORAD) à la courte portée étendue (E-SHORAD).

Comment Thales a amélioré son système de surveillance aérienne

Le second système de défense aérienne offre des améliorations notables par rapport au premier. L'intégration du radar Ground Master 200 dans le ControlMaster 200 permet une détection plus précoce des menaces et une meilleure coordination des armes de défense aérienne. Cette capacité est cruciale pour répondre efficacement aux divers types de menaces aériennes, qu'il s'agisse de drones à basse altitude ou d'avions de combat à haute altitude.

Ce nouveau système permet une défense multi-couches, en détectant et en neutralisant les menaces avant qu'elles n'atteignent les cibles critiques. La portabilité du radar Ground Master 200, monté sur camion, offre une flexibilité et une mobilité accrues, permettant de protéger différentes zones stratégiques de manière rapide et efficace.

Jean Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du site web. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme (IEJ) et membre de l'Association des Journalistes de Défense. Il publie de temps en temps dans la presse économique spécialisée.