SOF 2024 : les partenariats au centre de la convention des forces spéciales

Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 13 mai 2024 à 7h30
socom, sof 2024, forces spéciales, usa, tampa, convention

Le récent début de la Semaine des Forces Spéciales 2024 à Tampa a mis en lumière le rôle central de la coopération internationale pour renforcer les capacités et l'efficacité des forces spéciales. Des hauts fonctionnaires, y compris le général de l'armée Bryan P. Fenton et le Sgt. Maj. de l'armée Shane W. Shorter, ont souligné l'importance cruciale des partenariats pour relever les défis de la sécurité mondiale.

Dans leurs discours liminaires, les dirigeants du Commandement des Opérations Spéciales des États-Unis (SOCOM) ont mis en avant les trois principales priorités qui guident leurs opérations : le personnel, la victoire, et la transformation. Le général Fenton a qualifié le personnel comme étant la "priorité numéro un de l'entreprise", soulignant le rôle des partenariats internationaux dans la jonction des différentes approches stratégiques pour résoudre les problèmes complexes de sécurité mondiale.

L'assemblée lors de la Semaine SOF 2024, ayant rassemblé plus de 20 000 participants de 75 pays, illustre le vaste réseau et le potentiel de collaboration au sein de la communauté internationale des SOF. Cette expertise collective renforce la concurrence stratégique, la réponse aux crises, et les efforts de contre-terrorisme à travers le monde. Une telle coordination ne concerne pas seulement le partage de renseignements et de ressources, mais implique également la synchronisation des réponses en temps réel face aux menaces émergentes, créant un multiplicateur de force redoutable contre les adversaires.

Le Sgt. Maj. Shorter a souligné le rôle de la technologie dans la transformation des opérations spéciales, notant les changements du lit marin à l'espace et du cyber au fibre. Ces progrès, pilotés par des partenariats solides avec le monde académique, l'industrie et les homologues internationaux, maintiennent le SOCOM à la pointe de l'innovation militaire et du développement des capacités.

La notion de partenariats va au-delà des avantages tactiques. Le cadre coopératif permet une compréhension partagée du paysage géopolitique, favorisant un sens de "vision commune" qui est inestimable pour la planification et l'exécution stratégiques. Cependant, le général Fenton a averti des efforts des adversaires mondiaux visant à saper ces partenariats, soulignant le besoin constant de renforcer et d'étendre ces coalitions face à l'évolution des défis militaires caractérisés par l'essor des robots sans équipage, de l'IA et des technologies de surveillance omniprésentes.

La toile de fond de la Semaine SOF de cette année est celle des "problèmes diaboliques" comme les a décrits Shorter - des problèmes complexes et entrelacés qui défient les solutions simples et nécessitent une gestion soutenue. En réponse, le SOCOM poursuit activement ce qu'il décrit comme la fourniture "d'avantages asymétriques et asynchrones" - essentiellement, l'élaboration de réponses et la formulation de stratégies qui maintiennent constamment les adversaires en déséquilibre.

Non seulement la Semaine SOF 2024 met en lumière les innovations tactiques et stratégiques des forces spéciales, mais elle fonctionne également comme un point de rassemblement essentiel pour le dialogue multilatéral en matière de défense. Ces engagements sont fondamentaux pour élaborer des réponses cohérentes et unifiées aux menaces pour la sécurité mondiale.

L'événement d'une semaine englobe un large éventail d'activités comprenant des séminaires de développement professionnel, des rencontres avec l'industrie, et une démonstration en direct des capacités, tout cela conçu pour favoriser une compréhension et une coopération plus profondes entre les composantes SOF internationales. Le message d'ensemble est clair : des partenariats solides et des stratégies collaboratives sont essentiels non seulement pour faire face aux menaces immédiates, mais aussi pour façonner un environnement de sécurité mondiale propice.

Alors que nous continuons à suivre les développements et les résultats de la Semaine SOF 2024, il devient de plus en plus évident que l'avenir des opérations spéciales mondiales reposera fortement sur l'interopérabilité, la technologie de pointe, et surtout, la force des partenariats internationaux.

Jean Baptiste Giraud

Journaliste éco, écrivain, entrepreneur. Dir de la Rédac et fondateur d’EconomieMatin.fr. Fondateur de Cvox.fr. Officier (R) de gendarmerie.