Rafale F4.2 : la DGA teste une nouvelle optique infrarouge

Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 28 mars 2024 à 13h13
Rafale F4.2 Wikipedia

La modernisation de l'arsenal militaire français se poursuit avec le développement du Rafale F4.2, intégrant de nouvelles technologies pour renforcer les capacités opérationnelles de l'avion de chasse. La Direction générale de l’armement (DGA) mène actuellement des essais sur une optique infrarouge avancée, ouvrant la voie à des performances accrues dans des conditions de visibilité nocturne.

Les évolutions du Rafale F4.2

Le programme Rafale franchit une nouvelle étape avec le standard F4.2, conçu pour répondre aux besoins opérationnels changeants de l'armée française. Sous la direction de la DGA, ce nouveau standard vise à améliorer la connectivité et la capacité de combat collaboratif du Rafale, tout en renforçant sa survivabilité et son efficacité sur le champ de bataille moderne.

En alignement avec les objectifs de la Loi de programmation militaire 2024-2030, le Rafale F4.2 est le fruit d'une approche incrémentielle, intégrant des avancées technologiques progressives pour garantir sa pertinence opérationnelle à long terme. Les efforts se concentrent sur l'intégration de nouveaux systèmes de communication, tels que la Liaison 16 block 2 et la radio numérique logicielle CONTACT, ainsi que sur l'amélioration des capacités de détection et de ciblage pour une coordination efficace sur le champ de bataille.

Les essais de l'optique infrarouge

La recherche continue d'innovation dans le domaine de l'optique infrarouge représente une étape cruciale dans le processus de modernisation du Rafale. Les récents essais menés par la DGA sur l'optique infrarouge de l'Optronique Secteur Frontal (OSF-IRST) du Rafale F4.2 démontrent l'engagement continu à fournir aux pilotes des capacités de détection avancées, même dans des conditions de visibilité nocturne restreinte.

Les tests en cours visent à évaluer les performances de la nouvelle optique infrarouge, notamment sa capacité à maintenir le verrouillage sur les cibles en mouvement et à fournir une qualité d'image supérieure dans des environnements nocturnes. L'intégration de cette technologie de pointe représente un bond en avant dans les capacités de détection et de reconnaissance du Rafale, permettant aux pilotes de mener des opérations avec une précision accrue et une conscience situationnelle améliorée, quelle que soit l'heure de la journée ou les conditions météorologiques.

Jean Baptiste Giraud

Journaliste éco, écrivain, entrepreneur. Dir de la Rédac et fondateur d’EconomieMatin.fr. Fondateur de Cvox.fr. Officier (R) de gendarmerie.

Aucun commentaire à «Rafale F4.2 : la DGA teste une nouvelle optique infrarouge»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis