Pacifique : l’importance des forces terrestres au centre de la conférence LANPAC

Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 16 mai 2024 à 13h28
California,,usa,2022:,us,military.,naval,exercises,,defense,cooperation,for

Dans un développement majeur pour les stratégies militaires indo-pacifiques, le général Charles Flynn, commandant de l'Armée de terre américaine dans le Pacifique (USARPAC), a inauguré l'édition 2024 de la conférence Landpower dans le Pacifique (LANPAC) à Waikiki, Hawaii. Cette assemblée annuelle, orchestrée par l'Association de l'Armée américaine, constitue une pierre angulaire de la collaboration militaire internationale, se concentrant sur le concept évolutif des opérations multi-domaines.

Le LANPAC de cette année a attiré un impressionnant groupe de leaders militaires, y compris des représentants de plus de deux douzaines de nations et 13 chefs d'armée, soulignant son importance en tant que plateforme de dialogue stratégique. Le général Flynn a utilisé cette plateforme pour renforcer le rôle crucial du réseau de puissance terrestre stratégique dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales.

Puissance terrestre stratégique dans un contexte multi-domaines

Les remarques du général Flynn ont souligné les défis et opportunités multifacettes de la région Indo-Pacifique, qui est plus souvent reconnue pour sa signification aérienne et maritime plutôt que terrestre. Il a souligné le rôle essentiel de l'Armée dans le soutien aux autres branches militaires grâce à des capacités logistiques, médicales et autres robustes, en particulier dans le vaste et diversifié théâtre Indo-Pacifique.

Le concept d'opérations multi-domaines que le général Flynn a élaboré traite de l'interconnexion des domaines terrestre, aérien, maritime, cybernétique et spatial, reflétant une approche globale essentielle pour la guerre contemporaine et la gestion des crises. Cette intégration stratégique est cruciale compte tenu de la dynamique géopolitique de la région, marquée par les postures assertives de plusieurs régimes autoritaires.

Voies d'opérations et efforts militaires conjoints

Une initiative clé discutée était l'Opération Pathways, grâce à laquelle l'Armée américaine améliore sa compétence à manœuvrer des ressources et du personnel à travers le Pacifique. Cette opération soutient la capacité de l'armée à maintenir l'avantage de position et la préparation en collaboration avec les alliés et partenaires, ce qui est vital pour maintenir la stabilité régionale.

Le général Flynn a souligné que le réseau de puissance terrestre stratégique fait plus que consolider la force militaire ; il renforce la légitimité et les capacités de dissuasion collectives. Ce réseau est conçu pour repousser les menaces progressives et insidieuses provenant d'actions adversaires, assurant ainsi la souveraineté, la paix et la liberté à travers les nations impliquées.

Perspective d'avenir

Alors que le LANPAC 2024 se poursuit, il continue d'accueillir une série de discussions qui approfondissent les subtilités des opérations multi-domaines et l'utilisation stratégique de la puissance terrestre. La conférence est non seulement un lieu de délibération militaire de haut niveau, mais sert aussi de terrain fertile au développement professionnel et au réseautage entre les leaders militaires émergents de l'Indo-Pacifique.

Les dialogues et présentations séquentiels au LANPAC soulignent la complexité croissante des engagements militaires mondiaux et le rôle indispensable de la puissance terrestre intégrée pour faire face à ces défis. Les résultats de cette conférence sont susceptibles d'influencer de manière significative les stratégies militaires régionales et les doctrines opérationnelles, garantissant que les forces terrestres restent un élément pivot dans le spectre plus large des cadres de sécurité globale.

Jean Baptiste Giraud

Journaliste éco, écrivain, entrepreneur. Dir de la Rédac et fondateur d’EconomieMatin.fr. Fondateur de Cvox.fr. Officier (R) de gendarmerie.