Les armées américaines et philippines organisent un échange d’experts

Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 29 mai 2024 à 10h54
Silhouette,of,a,solider,saluting,against,the,american,flag

Le 3ème Groupe de Soutien à la Mobilisation (3ème MSG) de l'Armée de Réserve des États-Unis a piloté les premiers échanges d'experts en la matière (SMEE) avec la Réserve de l'Armée des Philippines. Ce développement a eu lieu lors des exercices Salaknib et Balikatan tenus en avril 2024 à travers diverses régions de Luzon, aux Philippines.

Le 3ème MSG, qui opère sous le commandement de la 9ème Mission de Soutien et est basé dans la Joint Base Elmendorf Richardson en Alaska, a engagé des discussions approfondies et des séances de partage de connaissances avec leurs homologues de la Réserve de l'Armée des Philippines. L'objectif de ces échanges était d'affiner les procédures de mobilisation et d'améliorer la préparation des forces de réserve, essentielles pour un déploiement rapide en cas de contingences.

L'exercice Balikatan, qui se traduit par "épaule contre épaule" en tagalog, décrit de manière appropriée l'essence de l'événement, soulignant l'alliance profonde et la compréhension mutuelle qui ont été les marques de fabrique des relations militaires entre les États-Unis et les Philippines depuis des décennies. L'exercice vise à améliorer l'interopérabilité bilatérale, les capacités, la confiance et la coopération par le biais d'une collaboration pratique et d'expériences d'apprentissage partagées.

Pendant cette période de trois semaines, des ateliers détaillés et des exercices pratiques ont été organisés. L'une de ces sessions a été dirigée par le Sgt. 1ère classe David Albert de l'Armée de Réserve des États-Unis, où il a dirigé une discussion en petit groupe axée sur les stratégies opérationnelles et la gestion des forces de réserve. De même, le Lt. Col. Sarkis Kitsinian et le Maj. Patricia Howell de l'Armée de Réserve des États-Unis ont dirigé un atelier démontrant l'utilisation des briefs de l'Armée, un outil essentiel pour les commandants pour gérer efficacement les données du personnel.

Ces interactions facilitent non seulement le transfert de connaissances, mais permettent également aux deux armées d'acquérir des informations sur les stratégies et les tactiques opérationnelles de chacune en matière de mobilisation des réserves. De telles désingations sont essentielles pour construire un cadre résilient pour une réaction rapide aux défis mondiaux et régionaux, et pour renforcer un sentiment de camaraderie et de respect mutuel parmi les participants.

Les implications plus larges de ces exercices sont considérables. Ils contribuent à la stabilité et à la paix régionales en garantissant que les deux nations sont mieux préparées à travailler côte à côte dans divers contextes opérationnels, des missions humanitaires aux opérations de défense combinées. L'initiative d'échanger des expertises dans les opérations de réserve met également en évidence la clairvoyance stratégique des dirigeants militaires américains et philippins, reconnaissant le rôle crucial des forces de réserve dans les cadres de sécurité contemporains.

En regardant vers l'avenir, les deux nations ont exprimé leur volonté de poursuivre ces échanges dans le cadre d'un plan d'engagement pluriannuel. Ce partenariat continu est soutenu par la structure des événements annuels qui visent à élargir la portée et la profondeur de la coopération militaire.

En conclusion, l'engagement proactif de l'Armée de Réserve des États-Unis avec la Réserve de l'Armée des Philippines illustre une approche efficace de la diplomatie et de la coopération militaires. En se concentrant sur le renforcement des forces de réserve et le partage d'expertise précieuse, les États-Unis et les Philippines préparent le terrain pour des relations bilatérales améliorées et une posture de défense robuste qui bénéficie à la fois aux deux nations et garantit un environnement régional sécurisé et coopératif. Au fur et à mesure que ces exercices continueront d'évoluer, ils contribueront sans aucun doute à une amélioration significative de l'interopérabilité et de la préparation, renforçant l'alliance durable entre les deux pays.

Jean Baptiste Giraud

Journaliste éco, écrivain, entrepreneur. Dir de la Rédac et fondateur d’EconomieMatin.fr. Fondateur de Cvox.fr. Officier (R) de gendarmerie.