Un lance-grenade automatique en test sur le Griffon et le Serval

Jean Baptiste Le Roux
Par Jean-Baptiste Leroux Publié le 17 mai 2024 à 17h00
L'Armée de Terre teste un lance-grenades automatique sur le Griffon et le Serval. Armée de Terre

Dans le cadre du programme SCORPION, l'armée de Terre française a testé l'intégration d'un lance-grenades automatique de 40 mm sur les véhicules blindés Griffon et Serval. Cette évolution vise à accroître l'efficacité et la polyvalence de ces véhicules en renforçant leurs capacités offensives et défensives.

Les objectifs du programme SCORPION

Le programme SCORPION, acronyme de "Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation", est une initiative majeure de modernisation de l'armée de Terre française. Il vise à renforcer les capacités opérationnelles des forces terrestres en intégrant des technologies avancées et en améliorant la coordination entre les différentes unités.

Le Griffon et le Serval, deux véhicules blindés multi-rôles (VBMR), sont au cœur de cette modernisation. Dotés de tourelleaux téléopérés (TTOP), ces véhicules peuvent être équipés de diverses armes, dont des mitrailleuses de 12,7 mm ou 7,62 mm, et désormais, potentiellement, de lance-grenades automatiques (LGA) de 40 mm. Le récent test de ces LGA marque une étape cruciale dans l'évolution des capacités de ces véhicules, leur offrant une plus grande puissance de feu et une polyvalence accrue.

Perspectives et implications pour les forces terrestres

Le déploiement prochain de ces nouvelles capacités sur le Griffon et le Serval souligne l'engagement de l'armée de Terre à moderniser ses équipements et à adopter des technologies de pointe. La collaboration entre la Direction générale de l’armement (DGA), la Force d’expertise du combat Scorpion (FECS) et le Centre de formation et de perception unique (CPFU) témoigne de l'importance stratégique de ce projet.

L’ajout du LGA 40 mm s'inscrit dans une dynamique d’amélioration continue, visant à doter les forces terrestres de moyens toujours plus efficaces pour faire face aux défis actuels et futurs. En intégrant cette nouvelle capacité, les véhicules Griffon et Serval ne se contentent pas de renforcer leur puissance de feu, mais gagnent également en adaptabilité et en polyvalence, des qualités essentielles pour les opérations modernes.

Les avantages de ce lance-grenades automatique

L'intégration d'un lance-grenades automatique de 40 mm sur les tourelleaux téléopérés du Griffon et du Serval apporte plusieurs avantages significatifs. Selon la Section technique de l'armée de Terre (STAT), le LGA 40 mm est apprécié pour sa facilité d'emploi, sa précision et son agressivité. Ces caractéristiques rendent l'arme particulièrement efficace dans divers scénarios de combat, améliorant ainsi la capacité des forces à répondre rapidement et efficacement à des menaces variées.

En plus de sa puissance de feu, le TTOP équipé du LGA 40 mm dispose désormais d'une capacité supplémentaire de masquage, de neutralisation et de destruction. Cela signifie que les forces terrestres peuvent non seulement engager des cibles avec une plus grande précision, mais aussi utiliser des tactiques de déstabilisation et de suppression plus sophistiquées. Cette polyvalence renforcée contribue à la supériorité tactique sur le terrain, offrant une plus grande flexibilité dans les opérations de combat.

Jean Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du site web. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme (IEJ) et membre de l'Association des Journalistes de Défense. Il publie de temps en temps dans la presse économique spécialisée.