L’Armée de Terre inaugure son école des drones à Chaumont-Semoutiers

Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 30 octobre 2023 à 9h13
Ecole des drones

Avec l'inauguration de sa propre École des Drones, l'Armée de Terre française adapte sa stratégie de formation aux défis contemporains des opérations militaires. Cette initiative marque une étape importante dans la modernisation de ses capacités opérationnelles.

Une adaptation stratégique dans la formation militaire

L'ouverture de l'École des Drones de l'Armée de Terre (EDD) à Chaumont-Semoutiers représente une réforme significative dans la préparation des opérateurs de drones. Cette décision fait suite à la réévaluation des méthodes de formation traditionnelles. Ces dernières étaient autrefois centralisées au sein du 61e Régiment d'Artillerie (RA). Le général Thierry Burkhard avait notamment souligné la possibilité d’une mutualisation des formations entre les différentes branches militaires. Cependant, cette idée n’a pas été retenue, menant à des stratégies de formation distinctes pour chaque branche des forces armées.

La Marine et l’Armée de l'Air et de l’Espace ont déjà établi leurs propres centres de formation aux drones. La création de l'EDD répond ainsi à un besoin croissant de spécialisation et d’autonomie dans le domaine des opérations de drones au sein de l’Armée de Terre. La montée en compétence spécifique pour les différents types de drones utilisés dans l'armée souligne l'importance de cette nouvelle institution.

Une nouvelle ère pour la formation aux drones

Cette école a été inaugurée par Elisabeth Borne, Première ministre, et Sébastien Lecornu, ministre des Armées. L'EDD symbolise une avancée majeure pour l’Armée de Terre. Située à l'emplacement du 61e RA, cette école s'ouvre désormais à d'autres unités de l’armée, à des agents du ministère de l'Intérieur. Mais aussi à des membres d'organisations internationales comme l'ONU. Elle fonctionne sous la direction du lieutenant-colonel Jean-Louis Bourgeois.

L'objectif principal de l'EDD est de former des formateurs. Ces derniers pourront ensuite transmettre leurs connaissances en matière de drones aux télépilotes des différents régiments. Le programme comprent 47 formations techniques et tactiques. L'école se place en véritable pionnière en Europe. Le général Pierre Schill, actuel chef d'état-major de l'armée de Terre, a insisté sur le rôle vital de cette école dans l'actualisation des tactiques militaires et des doctrines d’engagement. Prochainement, l'EDD intégrera la 19e brigade d'artillerie, renforçant son influence dans la structure militaire et la préparation aux défis futurs.

Jean Baptiste Giraud

Journaliste éco, écrivain, entrepreneur. Dir de la Rédac et fondateur d’EconomieMatin.fr. Fondateur de Cvox.fr. Officier (R) de gendarmerie.

Aucun commentaire à «L’Armée de Terre inaugure son école des drones à Chaumont-Semoutiers»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis