Aviation : les États-Unis planchent sur un nouveau prototype VTOL

Cedric.bonnefoy
Par Cédric Bonnefoy Publié le 23 mai 2024 à 15h00
aviation-etats-unis-appareil-vtol

Les États-Unis investissent massivement dans les nouvelles technologies militaires, notamment dans le domaine aérien. Le département de la défense (DARPA) vient de présenter un nouvel avion à atterrissage et décollage verticaux (VTOL).

Un nouvel avion VTOL dévoilé par les États-Unis

L’entreprise, Aurora Flight Sciences, en collaboration avec DARPA, présente un avion innovant à ailes fusionnées intégrant des ventilateurs de levage. Ce concept, issu du projet Speed and Runway Independent Technologies (SPRINT), vise à développer un avion VTOL à haute vitesse adapté aux opérations des forces spéciales. Contrairement aux avions traditionnels comme le Harrier ou le F-35 Lightning II, cet avion est conçu pour offrir à la fois vitesse, agilité et indépendance des pistes.

Le design de cet avion inclut trois ventilateurs de levage intégrés dans un fuselage composite, ce qui réduit la traînée et améliore l'efficacité en vol horizontal. Cette conception permet également des décollages et atterrissages courts et verticaux (STOVL), des décollages et atterrissages super courts (SSTOL), mais aussi des décollages et atterrissages conventionnels. Le prototype initial est sans pilote, mais des versions plus grandes avec des cockpits traditionnels sont prévues pour le futur.

Avancées technologiques et perspectives d'avenir pour l’aviation

Aurora Flight Sciences et Boeing apportent une expertise significative dans les plateformes à ailes fusionnées et les configurations VTOL à haute vitesse. L'objectif du programme SPRINT est de développer des technologies permettant de nouvelles capacités pour l'armée américaine. Le concept d'aile fusionnée d'Aurora dépasse les attentes du projet, avec une vitesse supérieure aux exigences. Tout cela, grâce aux couvercles de ventilateur intégrés pour réduire la traînée en vol horizontal.

Le calendrier du projet prévoit une revue de conception préliminaire dans un an et le premier vol dans environ trois ans. Cette initiative représente une opportunité pour continuer à faire progresser l’aviation américaine.

Cedric.bonnefoy

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.