Aviation : l’IA au coeur d’un dog fight pour la première fois

Jean Baptiste Le Roux
Par Jean-Baptiste Leroux Publié le 23 avril 2024 à 10h46
L'IA a pris les commandes d'un avion de chasse durant un combat pour la première fois Photo de bryan robinson sur Unsplash

Dans un événement sans précédent, une intelligence artificielle (IA) a piloté un avion de chasse dans un combat aérien lors d'un entraînement organisé par la DARPA, l'agence de recherche et développement du département de la Défense des États-Unis. Cet essai révolutionnaire pourrait redéfinir les futurs combats aériens et l'utilisation des technologies autonomes dans le domaine militaire.

L'IA aux commandes d'un avion de chasse

Le combat aérien inédit entre un avion piloté par IA et un F-16 piloté par un humain a eu lieu en septembre 2023, dans le ciel de la Californie. L'IA, installée dans un avion expérimental X-62A, a démontré ses capacités en pilotant sans assistance humaine tout au long du duel. Les pilotes humains présents dans l'appareil avaient la possibilité de reprendre le contrôle à tout moment, mais cela n'a pas été nécessaire. Les avions se sont approchés à une distance de 600 mètres, atteignant des vitesses proches de 2.000 km/h, sans que l'IA ne cède sa place.

Cette performance est le fruit du travail de la DARPA, qui cherche à intégrer plus avant l'IA dans les stratégies de défense des États-Unis. Ce test montre non seulement la capacité de l'IA à gérer des situations extrêmes, mais aussi à prendre des décisions rapides et précises en temps réel, une nécessité dans le cadre des combats aériens modernes.

L'avenir des combats aériens ?

Bien que le vainqueur du combat n'ait pas été divulgué, l'importance de cet essai dépasse la simple question de qui a gagné. Le pilote en chef de l'école des pilotes d'essai de l'armée de l'Air, Bill Gray, a souligné que le but principal était de résoudre les défis associés à l'utilisation de systèmes autonomes dans des scénarios aériens complexes. Cette réussite ouvre la porte à de futures applications de l'IA non seulement dans les avions de chasse, mais aussi dans la gestion des drones et d'autres aspects de la défense.

Le développement continu de l'IA dans des rôles militaires soulève également des questions éthiques et stratégiques importantes. Les implications de confier des décisions de combat à des machines sont vastes et nécessitent un débat approfondi sur le plan international. En parallèle, les avancées technologiques continuent d'évoluer rapidement, poussées par des investissements importants et des intérêts stratégiques majeurs, comme l'indiquent les modifications récentes de la politique d'OpenAI et les publications du Wall Street Journal sur les ambitions militaires américaines en matière d'IA.

Jean Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du site web. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme (IEJ) et membre de l'Association des Journalistes de Défense. Il publie de temps en temps dans la presse économique spécialisée.