Spatial : après un nouveau couac, l’avenir de Boeing menacé

Cedric.bonnefoy
Par Cédric Bonnefoy Publié le 3 juin 2024 à 15h00
Spatial-boeing-couac-avenir

Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour le géant américain Boeing. En plus de problèmes sur ces appareils civils, son projet autour du spatial commence à prendre l’eau. Le décollage du Starliner a été encore repoussé.

Boeing, une arrivée compliquée dans le spatial

Le lancement du vaisseau spatial CST-100 Starliner de Boeing, prévu samedi dernier, a été annulé à seulement quatre minutes du décollage. Ce contretemps s'ajoute à une longue liste de retards et de problèmes techniques qui ébranlent le projet de l'entreprise. Le décollage initial devait avoir lieu à Cap Canaveral, en Floride, transportant deux astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS).

Les ingénieurs ont dû arrêter le compte à rebours en raison d'un problème technique non identifié. Ce n'est pas la première fois que Boeing doit reporter un lancement. Le mois dernier, une fuite d'hélium avait déjà retardé la mission. Ces échecs successifs compromettent la réputation de Boeing, déjà fragilisée par des problèmes de sécurité sur ses avions. Une nouvelle tentative ne pourra être envisagée qu'après une analyse approfondie du problème.

Un avenir incertain pour Boeing dans l'espace

Boeing se trouve en concurrence directe avec SpaceX dans le programme d'équipage commercial de la NASA. En 2014, la NASA a attribué 4,2 milliards de dollars à Boeing pour développer un véhicule spatial capable de transporter des astronautes vers l'ISS. En comparaison, SpaceX a reçu 2,6 milliards de dollars pour le même objectif et a déjà effectué neuf missions réussies depuis 2020.

Les multiples retards de Boeing ont conduit à des dépassements de coûts estimés à environ 1,5 milliard de dollars. Ces difficultés financières affectent directement la division défense et espace de l'entreprise. De plus, avec la retraite prévue de l'ISS en 2030, Boeing doit prouver la fiabilité de son Starliner pour rester compétitif dans le secteur du spatial. Sous peine de voir la firme d’Elon Musk lui passer devant.

Cedric.bonnefoy

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.