L’Ukraine peut compter sur l’OTAN pour longtemps

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 29 mai 2024 à 14h35
La France dément l'envoi de troupe en Ukraine Wikipedia

Il ressort clairement de la réunion présidée par le secrétaire général adjoint de l'OTAN, Mircea Geoană, et des déclarations du secrétaire général Jens Stoltenberg que l'alliance de l'OTAN envisage un changement stratégique vers une aide militaire plus structurée et à long terme à l'Ukraine, dans le contexte de son conflit avec la Russie. La convocation du Conseil OTAN-Ukraine sur ces questions marque un moment important dans l'engagement de l'alliance envers l'Ukraine, d'autant plus que la vice-première ministre Olha Stefanishyna a fourni des mises à jour sur les besoins urgents et la situation sur le terrain.

Les discussions sur la transition d'un soutien ponctuel à un cadre d'assistance plus formel et prévisible soulignent l'engagement de l'OTAN envers un soutien à long terme pour l'Ukraine. Cette approche reflète non seulement la reconnaissance de l'alliance des défis auxquels l'Ukraine est confrontée, mais aussi son intérêt stratégique à garantir la force et la résilience de l'Ukraine face à l'agression russe. La considération d'une promesse financière pluriannuelle lors du prochain sommet de Washington témoigne d'un approfondissement de l'engagement de l'OTAN, visant à fournir à l'Ukraine la prévisibilité et les ressources dont elle a besoin pour planifier sa défense et ses réformes de manière efficace.

Ces développements sont importants car ils illustrent une phase potentiellement transformative dans les relations OTAN-Ukraine, avec des implications pour le paysage de la sécurité en Europe de l'Est. En plaidant en faveur de mécanismes de soutien institutionnel plus solides et en envisageant une assistance à long terme, l'OTAN travaille essentiellement à renforcer la capacité de l'Ukraine à défendre sa souveraineté tout en signalant à la Russie le soutien indéfectible de l'alliance à l'Ukraine. De plus, les éloges de M. Geoană sur les efforts de réforme de l'Ukraine et le respect du programme national annuel adapté soulignent la double priorité du soutien militaire et de la promotion des réformes internes en Ukraine, intégrant ces efforts dans le cadre d'une stratégie plus large pour une intégration plus étroite de l'Ukraine avec l'OTAN et son objectif ultime d'adhésion.

Cette stratégie en évolution, tout en visant à répondre aux besoins immédiats, pose également les bases d'une relation plus profonde entre l'Ukraine et l'OTAN, s'alignant ainsi sur les objectifs de sécurité plus larges de l'alliance et sur les aspirations de l'Ukraine à une intégration euro-atlantique.

Paolo Garoscio

Journaliste chez EconomieMatin. Ex-Chef de Projet chez TEMA (Groupe ATC), Ex-Clubic. Diplômé de Philosophie logique et de sciences du langage (Master LoPhiSC de l'Université Paris IV Sorbonne) et de LLCE Italien.