Le Kazakhstan ferme la porte au chasseur Rafale

Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 4 décembre 2023 à 8h19
Le Kazakhstan dément finalement vouloir acheter des chasseurs Rafale à la France. Wikipedia

Face aux spéculations sur un possible intérêt du Kazakhstan pour les avions Rafale français, des responsables kazakhs ont récemment clarifié leur position, écartant cette option. Cet article explore les implications de cette décision sur la stratégie de défense du Kazakhstan et ses relations diplomatiques.

Kazakhstan : le Rafale hors-jeu

Répondant aux rumeurs sur un éventuel achat de Rafale, le colonel Erzhan Nildibaev du Kazakhstan a fermement démenti ces allégations. Il a exprimé que, malgré les qualités du Rafale, son coût prohibitif ne correspondait pas aux critères de sélection du pays. Cette affirmation officielle met fin aux conjectures sur un changement de cap dans l'approvisionnement en équipements de défense.

Le général Dauren Kosanov, à la tête de la force aérienne du Kazakhstan, a également souligné le virage stratégique vers l'utilisation de drones. Cette orientation vers des technologies de pointe reflète une adaptation aux nouvelles formes de conflits et une évolution des méthodes de combat du pays.

La préférence stratégique : les technologies russes

Ce pays, allié de longue date de la Russie au sein de l'OTSC, continue de privilégier des équipements militaires russes. Cela se traduit par l'intégration prochaine de plusieurs avions de combat Sukhoï Su-30 dans leur flotte. Ce choix témoigne de la continuité des liens historiques et stratégiques avec Moscou, ainsi que de considérations pratiques et économiques.

En plus des Su-30, le Kazakhstan attend des équipements militaires russes variés, tels que des hélicoptères de combat et des systèmes de défense aérienne. Ces acquisitions démontrent un engagement envers des technologies éprouvées et adaptées à la doctrine de défense kazakhe, soulignant la cohérence de leur approche en matière de sécurité nationale et de politique étrangère.

Jean Baptiste Giraud

Journaliste éco, écrivain, entrepreneur. Dir de la Rédac et fondateur d’EconomieMatin.fr. Fondateur de Cvox.fr. Officier (R) de gendarmerie.

Aucun commentaire à «Le Kazakhstan ferme la porte au chasseur Rafale»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis