En visite en Italie, le secrétaire général de l’OTAN remercie le pays

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 11 mai 2024 à 9h00
italie, otan, giorgia meloni, visite, rencontre

Cette rencontre entre le Secrétaire général Jens Stoltenberg et le Premier ministre italien Giorgia Meloni souligne les efforts continus et la collaboration entre les membres de l'OTAN pour renforcer les capacités et le soutien de l'alliance, notamment face aux défis rencontrés par l'Ukraine. L'engagement robuste de l'Italie dans la fourniture d'une aide militaire à l'Ukraine, notamment le système de défense aérienne SAMP/T en collaboration avec la France, témoigne d'un fort engagement en faveur de la posture de défense collective et de dissuasion de l'OTAN.

L'accord bilatéral de sécurité entre l'Italie et l'Ukraine constitue une étape notable pour renforcer la défense ukrainienne contre les menaces hybrides et soutenir son industrie de l'armement, reflétant une stratégie évolutive au sein de l'OTAN visant à aider les partenaires à renforcer leurs mécanismes de défense face aux menaces modernes.

La reconnaissance de l'Italie pour son leadership dans diverses initiatives de l'OTAN, notamment son rôle dans le groupe de combat en Bulgarie et ses contributions aux groupes de combat en Hongrie et en Lettonie, souligne l'importance que l'OTAN accorde à la répartition des responsabilités entre ses membres. La participation de l'Italie à la police aérienne dans les pays baltes, aux opérations maritimes, à la mission de maintien de la paix KFOR au Kosovo et à la mission de formation en Iraq illustre l'approche multidimensionnelle employée par l'OTAN pour assurer la paix et la stabilité dans différentes régions.

En outre, la reconnaissance de la contribution de l'Italie à la définition de l'approche de l'OTAN vis-à-vis de son voisinage sud témoigne d'une reconnaissance stratégique des défis et des opportunités géostratégiques présents en Méditerranée et au-delà. Cette approche vise non seulement à renforcer la collaboration en matière de sécurité et de défense, mais aussi à stabiliser la région sud dans son ensemble, ce qui est essentiel pour les intérêts de sécurité de l'alliance.

La réunion et ses résultats mettent en évidence les efforts concertés de l'OTAN pour s'adapter à l'évolution du paysage de sécurité, garantissant une répartition plus équilibrée des charges entre les membres et consolidant ses mécanismes de soutien à l'Ukraine en plein conflit. L'engagement et les initiatives de l'Italie témoignent de la résolution collective de l'OTAN à relever les défis de sécurité traditionnels et émergents, démontrant la volonté de l'alliance de renforcer sa posture de défense et son soutien aux États membres et aux partenaires confrontés à des menaces.

Paolo Garoscio

Journaliste chez EconomieMatin. Ex-Chef de Projet chez TEMA (Groupe ATC), Ex-Clubic. Diplômé de Philosophie logique et de sciences du langage (Master LoPhiSC de l'Université Paris IV Sorbonne) et de LLCE Italien.