Guerre en Ukraine : un appel inédit entre les ministres russe et français des Armées

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 4 avril 2024 à 18h28
ukraine
C'est une première depuis six mois. Les ministres russe et français des Armées se sont longuement appelés, laissant planer de nombreux doutes sur l'évolution de la guerre en Ukraine et l'implication de la France.

Un appel crucial pour l'avenir de la guerre

L'interaction entre les ministères de la Défense français et russe, marquée par un appel téléphonique, s'inscrit dans une période de forte spéculation sur l'engagement militaire français en Ukraine. Les déclarations d'Emmanuel Macron, ouvrant la porte à l'envoi de troupes françaises, ont suscité des réactions mitigées au sein de l'OTAN, avec certains pays prenant leurs distances vis-à-vis de cette position. L'appel entre les ministres des Armées russe et français visait à clarifier les intentions françaises.

De plus, la Russie exprime ouvertement son inquiétude quant à l'implication occidentale dans le conflit ukrainien, soulignant une suspicion à l'égard des agissements français suite à l'attentat de Moscou, malgré la revendication de cet acte par l'État islamique. Les services russes continuent à croire en une implication de l'Ukraine, selon eux impossible sans l'aval des pays occidentaux. La peur d'une propagation du conflit sur le territoire européen est palpable, le ministre russe évoquant des répercussions directes pour la France si son implication était prouvée.

La crainte d'une escalade en Ukraine et les préparatifs défensifs

L'engagement des pays occidentaux en Ukraine continue de faire l'objet d'intenses débats. L'appel entre les ministres des Armées français et russe relève d'un effort diplomatique pour clarifier les intentions et éviter une escalade. Toutefois, si le ministre français, Sébastien Lecornu, affirme qu'il a été question de contre-terrorisme, Sergueï Choïnov, ministre russe, multiplie les allusions à une implication de la France dans l'attentat contre Moscou.

L'annonce par la France de son soutien potentiel à l'Ukraine et la réaction de la Russie expriment la préoccupation mondiale quant à une possible importation du conflit sur le sol européen. Les initiatives visant à se préparer à une guerre entre la Russie et l'OTAN, comme le scénario d'entraînement de l'armée allemande révélé par The Bild, illustrent la préparation des nations à des scénarios conflictuels élargis, soulignant l'importance d'une stratégie de défense cohérente et réactive.

Paolo Garoscio

Journaliste chez EconomieMatin. Ex-Chef de Projet chez TEMA (Groupe ATC), Ex-Clubic. Diplômé de Philosophie logique et de sciences du langage (Master LoPhiSC de l'Université Paris IV Sorbonne) et de LLCE Italien.