Forces spéciales : l’Armée de Terre fait évoluer son commandement dédié

Cropped Favicon Armees 2.png
Par Économie matin Modifié le 11 janvier 2024 à 16h13
Forces spéciales

Face à l'évolution des menaces et aux nouvelles formes de conflit, l'Armée de Terre française a pris l'initiative de réorganiser ses forces spéciales avec la création du Commandement des Actions Spéciales Terre (CAST).

La genèse du Commandement des Actions Spéciales Terre

L'histoire du CAST remonte à l'année 1997 lorsque l'Armée de Terre a donné naissance au Groupement spécial autonome (GSA), une unité regroupant le 1er Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine (RPIMa) et le Détachement ALAT des opérations spéciales (DAOS). Cette structure a évolué en 2016 pour devenir la Brigade des Forces Spéciales Terre (BFST), une initiative visant à renforcer la capacité de l'Armée à faire face à des scénarios de guerre plus complexes. Cependant, les récentes évolutions des menaces ont conduit à une nouvelle transformation, donnant naissance au Commandement des Actions Spéciales Terre (CAST).

Le CAST, tel qu'il existe aujourd'hui, rassemble plusieurs unités d'élite, notamment le 1er RPIMa, le 13e Régiment de Dragons Parachutistes (RDP), le 4e Régiment d'Hélicoptères de Forces Spéciales, le Groupement d'appui aux opérations spéciales (GAOS), une compagnie de commandement et de transmissions (CCTFS), ainsi que l'Académie des forces spéciales (Centre Arès). Cette fusion d'expertises permet au CAST de disposer d'une capacité opérationnelle polyvalente et agile, capable de répondre efficacement aux défis modernes de la sécurité nationale.

Les missions du CAST : influence, partenariat militaire et cyberdéfense

Le CAST ne se contente pas d'agréger des unités existantes ; il élargit également son spectre d'activités pour mieux répondre aux nouvelles menaces. Il intègre désormais trois nouvelles capacités essentielles : les opérations d'influence, le partenariat militaire opérationnel et la cyberdéfense. Ces ajouts traduisent l'engagement de l'Armée de Terre à s'adapter à un environnement de sécurité en constante évolution, caractérisé par des menaces hybrides et des opérations psychologiques.

Le CAST n'est pas le seul à subir des changements. D'autres grandes unités de l'Armée de Terre suivent le mouvement en se spécialisant davantage pour répondre de manière optimale aux défis contemporains. Parmi elles, le Commandement du numérique et du cyber ainsi que le Commandement de l'appui et de la logistique de théâtre, qui chapeautera trois brigades (logistique, génie, maintenance), jouent un rôle clé dans l'adaptation des forces armées françaises aux besoins opérationnels actuels.

4.5/5 - (32 votes)