En 2023, les dépenses militaires mondiales ont explosé

Jean Baptiste Le Roux
Par Jean-Baptiste Leroux Publié le 22 avril 2024 à 12h27
Dépenses militaires Photo de Specna Arms sur Unsplash

En 2023, les dépenses militaires mondiales ont franchi un seuil sans précédent, poursuivant une tendance à la hausse pour la neuvième année consécutive. Selon l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), cette augmentation reflète les tensions croissantes à l'échelle globale.

Dépenses militaires : une augmentation continue et généralisée

Les chiffres rapportés par le SIPRI révèlent une hausse significative de 6,8% des dépenses militaires, culminant à plus de 2,44 trillions de dollars. C'est la plus forte croissance annuelle enregistrée depuis 2009, signalant une période d'instabilité accrue où les pays privilégient les solutions militaires aux dialogues diplomatiques. Lorenzo Scarazzato, chercheur au SIPRI, explique que ce phénomène est le reflet d'un monde qui perçoit un environnement international de plus en plus menaçant.

En effet, tous les pays du top 10 des plus grands dépensiers en matière militaire ont notablement augmenté leurs budgets. Ces augmentations sont observées dans toutes les régions analysées par le SIPRI, indiquant une tendance globale plutôt qu'isolée. Cette évolution suggère une préférence croissante pour les mesures de sécurité renforcées face à un paysage géopolitique qui semble se détériorer.

Les États-Unis dominent le classement

Les États-Unis dominent clairement en matière de dépenses militaires, avec un budget de 916 milliards de dollars en 2023, ce qui représente 37% du total mondial et trois fois plus que la Chine, son plus proche rival. Cette disproportion souligne l'importance stratégique que Washington continue d'accorder à sa défense, dans un contexte de compétition internationale accrue.

La Chine, quant à elle, a dépensé environ 296 milliards de dollars, soit une augmentation de 6% par rapport à l'année précédente, représentant 12% des dépenses mondiales. Cette hausse est cohérente avec ses ambitions de renforcer sa posture sur la scène mondiale. Par ailleurs, la Russie et l'Inde continuent de figurer parmi les cinq premiers, avec des dépenses substantielles, tandis que l'Ukraine a fait un bond impressionnant de la onzième à la huitième place. Les dépenses militaires ukrainiennes, qui ont explosé de 51% pour atteindre 64,8 milliards de dollars, illustrent l'impact direct des conflits régionaux sur les budgets nationaux.

Jean Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du site web. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme (IEJ) et membre de l'Association des Journalistes de Défense. Il publie de temps en temps dans la presse économique spécialisée.