Défense : la lenteur des commandes inquiète le Parlement

Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 9 novembre 2023 à 8h41
Défense - Rafale Marine Wikipedia

L'augmentation du budget de la défense française à 43,9 milliards d'euros en 2023 ne s'est pas traduite par une accélération des commandes militaires. Un rapport parlementaire expose des délais inquiétants dans la procédure de commande. Ce qui suscite des interrogations sur la dynamique interne du ministère des Armées.

Défense : des retards de procédure qui interrogent

Le rapport parlementaire, mené par le député Mounir Belhamiti, met en évidence un décalage entre les attentes et la réalité des commandes de défense. Le budget alloué, renforcé par un "bonus" de 2,1 milliards d'euros, devait théoriquement mener à une exécution plus rapide des commandes. Pourtant, à ce jour, des projets clés, incluant l'achat de nouveaux avions Rafale et de véhicules blindés Serval, n'ont pas avancé comme prévu.

Traditionnellement, les commandes de fin d'année sont courantes. Ce qui résulte souvent d'une libération de fonds gelés. Cependant, la situation actuelle exige une révision de ces méthodes. Le but est d'assurer une mise en œuvre efficace des ressources et répondre aux besoins urgents en matériel de défense.

Conséquences des retards : équipements manquants et livraisons en souffrance

Le rapport soulève la problématique des livraisons en retard, citant des exemples concrets où le matériel essentiel fait défaut. Il cite spécifiquement l'absence de livraison de plusieurs avions Rafale et Mirage 2000D. Sans oublier d'autres équipements défensifs. Ces manquements ont un impact direct sur l'efficacité opérationnelle des forces armées françaises.

Les explications de ces contretemps sont diverses. Des crédits gelés limitant les fonds disponibles. Une inflation érodant le pouvoir d'achat. Et une augmentation préoccupante des reports de charges. Ces éléments conjugués laissent présager un alourdissement de la dette du programme de défense et soulèvent des questions quant à la gestion future des ressources militaires.

Jean Baptiste Giraud

Journaliste éco, écrivain, entrepreneur. Dir de la Rédac et fondateur d’EconomieMatin.fr. Fondateur de Cvox.fr. Officier (R) de gendarmerie.

Aucun commentaire à «Défense : la lenteur des commandes inquiète le Parlement»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis