Comment Pékin harcèle Taïwan militairement

Ces « actions unilatérales destructrices » doivent cesser, ont déclaré les autorités de Taïwan suite aux nombreuses incursions Chinoises.

Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 21 septembre 2023 à 20h21
Taïwan

Ces derniers jours, les incursions d'avions et de navires provenant de Chine se sont multipliées autour de Taïwan.

Taïwan : une dizaine de navires de guerre chinois

Ces « actions unilatérales destructrices » doivent cesser, ont déclaré les autorités de Taïwan suite aux nombreuses incursions des Chinois. En effet, en seulement 24 heures, entre le 17 et le 18 septembre, ce sont pas moins de 103 avions et une dizaine de navires de guerre chinois qui ont été détectés autour de l’île.

Le ministère de la Défense de Taïwan a, par conséquent, appelé Pékin à cesser ses « actions unilatérales destructrices ». Ce véritable harcèlement militaire permanent pose « de graves problèmes de sécurité » dans la région comme dans le détroit de l'île.

Une démarcation non officielle

Au total, 68 avions et 10 navires de l'armée chinoise ont été détectés en quelques heures aux abords de l'île. Ils se dirigeaient apparemment vers le Pacifique occidental afin de s’entraîner avec le porte-avions chinois Shandong. Pourquoi ces incursions ? La zone d'identification de la défense aérienne (Adiz) de Taïwan recoupe en fait à certains endroits la zone d'identification de la Chine, et même de la Chine continentale.

Pour sa part, le ministère chinois des Affaires étrangères se contente de rappeler qu’aux yeux de Pékin, le territoire autonome de Taïwan appartient à la Chine. Si ses avions et ses navires ont franchi la ligne médiane, cette démarcation non officielle entre l'île et la Chine n’est pas reconnue par cette dernière.

Jean Baptiste Giraud

Journaliste éco, écrivain, entrepreneur. Dir de la Rédac et fondateur d’EconomieMatin.fr. Fondateur de Cvox.fr. Officier (R) de gendarmerie.

Aucun commentaire à «Comment Pékin harcèle Taïwan militairement»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis