Vers de nouveaux parachutes pour les troupes aéroportées ?

Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 8 juin 2023 à 7h24
Troupes aéroportées

Les parachutistes français voient leurs capacités grandir avec l'arrivée de parachutes de nouvelle génération. Avec ces évolutions, l'armée française renforce la précision et la sécurité de ses troupes aéroportées, tout en augmentant leur autonomie tactique.

Des avancées technologiques pour des parachutes plus sûrs et plus précis

La mise en place des Ensembles de parachutage du combattant (EPC) en 2021 a marqué un tournant dans la modernisation des équipements des parachutistes. Cependant, l'armée a déjà dans le viseur un nouveau dispositif. Ce dernier offrira une sécurité accrue et une plus grande précision d'atterrissage. Le but est de minimiser la vulnérabilité des soldats pendant la descente.

La Direction générale de l'armement (DGA) s'applique à la conception du Système de mise à terre des chuteurs opérationnels (SMTCOPS). Ces équipements ont été spécifiquement développé pour les forces spéciales et les groupes commandos parachutistes (GCP). Le SMTCOPS est prévu pour supporter une charge de 200 kg. Il autorise des sauts à partir de 9.000 mètres d'altitude. Enfin, il offre une portée sous voile d'environ 50 km.

Nouveaux projets en vue pour renforcer l'autonomie des troupes aéroportées

Un nouveau projet portant sur "l'infiltration sous voile modernisée" a été récemment présenté lors d'un événement dédié à l'innovation. Ce système de parachute augmente la performance de 30% par rapport à ceux actuellement en service. Il promet des sauts de haute altitude, entre 1200 et 9000 mètres. Il offre une capacité de charge améliorée,  entre 130 et 270 kg en fonction des modèles.

L'armée travaille également sur un projet appelé "Réarticulation rénovée et modernisée" dans le but d'accroître l'autonomie tactique des unités aéroportées, fréquemment isolées de leur support logistique et sanitaire. Parmi les innovations envisagées figure la Mule de largage démontable (MLD) capable de porter des charges allant jusqu'à 255 kg, ce qui renforcera l'indépendance des troupes lors des opérations en milieu hostile. Ces projets démontrent l'engagement de l'armée française à constamment améliorer l'efficacité de ses forces aéroportées.

Jean Baptiste Giraud

Journaliste éco, écrivain, entrepreneur. Dir de la Rédac et fondateur d’EconomieMatin.fr. Fondateur de Cvox.fr. Officier (R) de gendarmerie.