Le général Jean-Louis Georgelin décède accidentellement

Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 21 août 2023 à 16h42
Général Jean-Louis Georgelin

Les Armées pleurent le décès du général Jean-Louis Georgelin, un chef militaire accompli et acteur majeur de la rénovation de la cathédrale Notre-Dame de Paris, décédé tragiquement lors d'une randonnée.

Le général Georgelin : une carrière militaire étoilée

La formation de Jean-Louis Georgelin à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1967 n'était que le début d'une illustre carrière. Après des débuts à l'École d'application de l'Infanterie et au 9e Régiment de chasseurs parachutistes, il s'est imposé en tant qu'aide de camp et formateur, affirmant sa place dans la hiérarchie militaire.

Sa vision stratégique l'a conduit aux États-Unis au Command and General Staff College, puis à des postes de commandement en France. Ses fonctions au sein du cabinet militaire du Premier ministre, puis en tant que général en Bosnie-Herzégovine durant une période cruciale, attestent de sa capacité à agir dans des situations exigeantes.

Au service du patrimoine et de la nation

Le général Georgelin était non seulement un homme d'action, mais aussi un homme de principes. Lorsque des controverses ont surgi autour des réformes du ministère des Armées, il s'est prononcé contre toute vendetta au sein des forces armées, se souvenant des leçons du passé. Son intégrité a gagné le respect de ses pairs et des civils.

Après avoir quitté des fonctions actives au sein de l'armée, Jean-Louis Georgelin n'a pas cessé de servir la France. Sa nomination en tant que grand chancelier des ordres nationaux témoigne de sa stature. Mais c'est son rôle dans la restauration de Notre-Dame de Paris qui a souligné son engagement envers le patrimoine français, prouvant que son dévouement allait bien au-delà du champ de bataille.

Jean Baptiste Giraud

Journaliste éco, écrivain, entrepreneur. Dir de la Rédac et fondateur d’EconomieMatin.fr. Fondateur de Cvox.fr. Officier (R) de gendarmerie.