La Marine nationale effectue une nouvelle commande de missiles Exocet

Jean Baptiste Le Roux
Par Jean-Baptiste Leroux Publié le 27 mai 2024 à 15h42
Exocet Ministère des Armées

La Direction générale de l’armement a annoncé l'acquisition de missiles Exocet MM40 Block 3C pour la Marine nationale, renforçant ainsi les capacités opérationnelles des frégates de premier rang avec des technologies de pointe contre les contre-mesures électroniques et les navires furtifs.

Exocet : une nouvelle commande stratégique pour la Marine nationale

Le 19 avril 2024, la Direction générale de l’armement (DGA) a officialisé une commande significative auprès de MBDA. Cette commande porte sur l’acquisition de missiles Exocet mer-mer 40 Block 3C (MM40 B3C), conçus pour équiper les frégates de premier rang de la Marine nationale. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la Loi de programmation militaire (LPM) 2024-2030, visant à moderniser et renforcer les capacités de défense navale de la France.

Ces nouveaux missiles viendront compléter les munitions MM40 B3C déjà commandées, dont les premières livraisons ont débuté en janvier 2024. La modernisation des missiles MM40 B3 actuels vers la version B3C est également en cours, assurant ainsi une transition harmonieuse et une montée en puissance des capacités opérationnelles.

Des performances accrues et une technologie avancée

La version B3C du missile Exocet est conçue pour maintenir le haut niveau de performance du MM40. Elle se distingue par des améliorations significatives en matière de portée, de précision et de résistance aux contre-mesures. Avec une portée dépassant les 200 km, le MM40 B3C est équipé d'un radioaltimètre numérique et d'un nouvel autodirecteur. Ces ajouts technologiques renforcent la capacité du missile à faire face aux défis posés par les contre-mesures électroniques de nouvelle génération et les navires furtifs.

Le missile Exocet MM40 Block 3C a déjà commencé à équiper les frégates de premier rang de la Marine nationale, notamment les frégates multi-missions (FREMM) et les frégates de défense aérienne (FDA). À l'avenir, les nouvelles frégates de défense et d'intervention (FDI) seront également dotées de cette munition avancée.

L'impact sur l’industrie nationale et les capacités de défense

La production des missiles MM40 B3C mobilise un réseau étendu de sous-traitants à travers la France. L'assemblage final se fait sur le site de MBDA à Selles-Saint-Denis (Loir-et-Cher), stimulant ainsi l'économie locale et nationale. Cette commande représente non seulement un investissement dans la sécurité nationale, mais aussi un soutien significatif à l’industrie de défense française.

Le développement et l’intégration de ces missiles ont été validés par un tir d’évaluation technico-opérationnelle coordonné par la DGA en collaboration avec la Marine nationale. Réalisé le 20 septembre 2023 depuis la frégate multi-missions à capacité de défense aérienne renforcée (FREMM DA) Alsace, ce test a démontré les performances du nouvel autodirecteur du B3C dans un scénario de guerre électronique complexe.

Jean Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du site web. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme (IEJ) et membre de l'Association des Journalistes de Défense. Il publie de temps en temps dans la presse économique spécialisée.