Armement : comment la France a doublé ses exportations en 2022

Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 27 juillet 2023 à 9h23
Armement Rafale

Alors que le déficit commercial de la France a atteint un niveau sans précédent en 2022, les exportations d'armement ont fourni une note positive. Avec un total de commandes s'élevant à 27 milliards d'euros, ces exportations ont doublé par rapport à l'année précédente, créant une trajectoire ascendante pour l'avenir.

L'influence déterminante du Rafale dans l'expansion des exportations d'armement

L'avion de combat Rafale est une pièce maitresse dans le succès des exportations d'armement français. Le contrat "Rafale" conclu avec les Émirats arabes unis a contribué de manière significative à l'augmentation des commandes, représentant 60% du total.

Cependant, l'influence du Rafale ne doit pas éclipser la performance d'autres matériels militaires français. En dépit de l'impact massif du Rafale, les ventes d'autres équipements militaires français à l'étranger ont également affiché une croissance, excédant légèrement la moyenne des années précédentes. Cela souligne la diversité et la robustesse de la technologie de défense française, qui inclut également des missiles, des frégates, des sous-marins, de l'artillerie, des hélicoptères, des radars et des satellites d'observation.

Les acteurs majeurs des exportations d'armement français

Depuis 2013, les Émirats arabes unis, l'Égypte, le Qatar, l'Inde, l'Arabie Saoudite et la Grèce sont devenus des clients essentiels pour l'industrie française de l'armement. En particulier, la Grèce a manifesté un fort intérêt en 2022, en passant une commande significative de 3,9 milliards d'euros, incluant six Rafale supplémentaires et trois frégates de défense et d'intervention.

En outre, l'Inde, la Colombie et la Serbie, entre autres, envisagent d'acquérir le chasseur-bombardier Rafale de Dassault Aviation. Si ces négociations aboutissent, elles pourraient générer des contrats connexes, notamment dans les secteurs des munitions et du maintien en condition opérationnelle.

La France, en route pour devenir le deuxième exportateur mondial d'armes ?

Si le rythme actuel se maintient, la France pourrait se hisser au rang de deuxième exportateur mondial d'armement, juste derrière les États-Unis. La Russie, qui détenait cette place jusqu'à présent, a connu une baisse significative de ses ventes ces dernières années.

L'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) a souligné que la France augmentait progressivement sa part du marché mondial des armes à mesure que les exportations russes déclinaient. Au terme de l'année 2022, la France avait plus de commandes d'armes en cours que la Russie, suggérant que cette tendance est susceptible de se prolonger.

Jean Baptiste Giraud

Journaliste éco, écrivain, entrepreneur. Dir de la Rédac et fondateur d’EconomieMatin.fr. Fondateur de Cvox.fr. Officier (R) de gendarmerie.