Les États-Unis approuvent la vente de 36 hélicoptères Black Hawk à la Suède, l’Autriche et le Brésil

Cropped Favicon Armees 2.png
Par Jean-Marc Publié le 30 mai 2024 à 18h00
Les Etats Unis Approuvent La Vente De 36 Helicopteres Black Hawk A La Suede Lautriche Et Le Bresil

Le 30 mai 2024, le Département d'État américain a approuvé une vente militaire étrangère majeure, comprenant 36 hélicoptères UH-60M Black Hawk à destination de la Suède, de l'Autriche et du Brésil. Cette transaction, d'une valeur totale de 2,9 milliards de dollars, vise à renforcer les capacités de défense de ces pays tout en améliorant leur interopérabilité militaire avec les États-Unis.

Détails de la transaction

Chaque pays a demandé 12 hélicoptères Black Hawk, chacun personnalisé en fonction des besoins spécifiques de leurs forces armées respectives.

Commande de l'Autriche

L'Autriche, un pays non membre de l'OTAN, a passé la commande la plus coûteuse, évaluée à 1,05 milliard de dollars. Cette commande inclut non seulement les hélicoptères, mais aussi 26 moteurs T700-GE-701D, 15 systèmes d'avertissement de missiles AN/AAR-57 et 30 systèmes de positionnement global embarqués avec navigation inertielle. De plus, l'Autriche a demandé des récepteurs d'avertissement radar, des ensembles de détection laser, ainsi que des systèmes électro-optiques et infrarouges avec désignateurs laser.

Commande de la Suède

La Suède a prévu une commande de 900 millions de dollars. Ce nouvel ajout vient compléter sa flotte existante de 15 Black Hawks livrés en 2012. La décision de la Suède de se tourner vers les Black Hawks intervient après l'abandon de son projet d'acquisition d'hélicoptères maritimes NH90 de NHIndustries. Le paquet suédois comprend 30 moteurs T700-GE-701D, dont six de rechange, ainsi que 17 systèmes d'avertissement de missiles AN/AAR-57, des récepteurs d'avertissement radar et des ensembles de détection laser, en plus de systèmes de protection balistique améliorés.

Commande du Brésil

Le Brésil a prévu une commande de 950 millions de dollars, incluant 450 millions de dollars en équipements de défense majeurs et jusqu'à 500 millions de dollars en équipements et services supplémentaires. Notablement, le Brésil a demandé plus de moteurs de rechange que la Suède et l'Autriche, avec 10 moteurs supplémentaires, soulignant son engagement envers la durabilité à long terme des hélicoptères américains. En outre, le Brésil a demandé 28 systèmes de positionnement global EAGLE-M avec navigation inertielle et 24 systèmes de radio AN/ARC-231A. Cette acquisition vise à soutenir le transport de troupes, la sécurité des frontières, les évacuations médicales et l'assistance humanitaire.

Objectifs stratégiques

Cette vente militaire renforce les objectifs de politique étrangère et de sécurité nationale des États-Unis en améliorant la sécurité de partenaires régionaux importants. En particulier, l'amélioration de l'interopérabilité militaire entre les États-Unis et ces pays alliés est essentielle pour répondre aux menaces modernes croissantes. L'annonce souligne l'engagement des États-Unis à soutenir des partenaires stables politiquement et économiquement progressistes en Europe et en Amérique du Sud.

En conclusion, cette vente de 36 hélicoptères UH-60M Black Hawk à la Suède, l'Autriche et le Brésil représente une avancée significative dans la collaboration militaire internationale, renforçant ainsi la capacité de ces nations à répondre efficacement aux défis sécuritaires actuels et futurs.