L’armée de l’air américaine met fin au programme de lasers aéroportés SHiELD

Cropped Favicon Armees 2.png
Par Laurène Meghe Publié le 18 mai 2024 à 11h10
Larmee De Lair Americaine Met Fin Au Programme De Lasers Aeroportes Shield

L'armée de l'air des États-Unis a décidé de mettre fin à son programme de développement d'armes laser montées sur des avions de chasse, après des années de recherche et de tests.

Le programme SHiELD et ses objectifs

Le programme Self-Protect High-Energy Laser Demonstrator (SHiELD) avait pour but de monter des armes laser sur des avions de chasse tels que le F-22 Raptor et le F-35 Lightning II. Ces lasers devaient neutraliser les missiles air-air et surface-air, ainsi que les missiles balistiques visant les forces américaines à l'étranger. Initialisé en 2016, le SHiELD prévoyait des tests aériens sur un F-15 Eagle d'ici l'exercice 2024.

Fin des tests et abandons

Malgré des essais réussis de tir de missiles au sol et la réception du système d'arme laser, l'armée de l'air a décidé d'abandonner ce programme. Selon Dr. Ted Ortiz, responsable du programme SHiELD au Directed Energy Directorate de l'Air Force Research Laboratory, "le programme SHiELD est terminé et il n'y a pas de plans pour de futurs tests et évaluations".

Difficultés techniques et enjeux

Le programme SHiELD n'est pas le premier projet d'arme laser aérienne à être abandonné. En mars dernier, le Air Force Special Operations Command avait déjà mis fin à ses plans de monter un système laser à haute énergie (AHEL) sur un AC-130J Ghostrider, en raison de "défis techniques" malgré des tests au sol prometteurs.

Les principaux obstacles rencontrés incluent la génération de puissance suffisante pour produire un faisceau laser destructeur à partir d'un avion tactique, ainsi que la turbulence atmosphérique rendant difficile le maintien d'un faisceau laser cohérent pour engager des missiles balistiques en vol.

Perspectives futures pour les armes laser aéroportées

Malgré l'abandon de ces programmes, les responsables de l'armée de l'air restent optimistes quant au potentiel des armes laser aéroportées. Le Air Force Research Laboratory continue de travailler sur la maturité technologique des armes laser à haute énergie pour répondre aux besoins opérationnels actuels et futurs.

Le Pentagone investit environ 1 milliard de dollars par an dans au moins 31 programmes de technologies à énergie dirigée, y compris des lasers et des micro-ondes à haute puissance. Les avantages de ces armes comprennent un coût par tir faible, une capacité de tir quasi illimitée et une logistique simplifiée.

Avec la conclusion du programme SHiELD et l'abandon de l'AHEL, le rêve du Département de la Défense d'armes laser aéroportées semble encore loin. Cependant, l'investissement continu dans ces technologies laisse entrevoir un avenir où les lasers pourraient jouer un rôle crucial dans la défense aérienne, notamment face à la menace croissante des missiles et drones adverses.

Cropped Favicon Armees 2.png

Rédactrice spécialisée dans la défense, les armées, et l'industrie aéronautique et spatiale. Expertise en aviation civile et militaire, je couvre également les domaines de la défense, des drones, et des enjeux industriels, y compris les relations entre les entreprises et leurs partenaires financiers.